AccueilExpositionsOlivier Deprez."WREK"
Retourner à la recherche précédente

Olivier Deprez."WREK"

Du 17 mai au 22 septembre

Olivier Deprez présente dans le cabinet d’arts graphiques du Musée régional d’art contemporain Occitanie l’exposition WREK. Le titre de l’exposition fait référence au nouvel ouvrage de l’artiste présenté pour la première fois à l’occasion de son exposition, variation multilingue sur les notions de « travail » et de « processus ». WREK prolonge et approfondit la narration par bois gravés mais en l’adaptant à l’esthétique de l’âge numérique et de la culture de remix et de recyclage qu’il a fait naître.

L’œuvre graphique et narrative de l’artiste résulte d’un long cheminement et d’une méditation prolongée sur les rapports entre texte et image, entre le récit graphique, la littérature, le cinéma et l’animation, entre les arts plastiques et la bande dessinée. Son introduction de la gravure sur bois dans le monde de la bande dessinée a révolutionné le neuvième art. Interrogeant les questions de la narration graphique, du statut de l’image, de la représentation, Olivier Deprez a, depuis sa magistrale adaptation du Château de Kafka (éditions FRMK) exploré le potentiel narratif des images dans un geste qui excède et déconstruit la frontière entre figuratif et abstraction.

L’exposition donne un aperçu de toutes les facettes et de toutes les périodes de la création d’Olivier Deprez : gravure, dessin, écriture, peinture, vidéo, dessin animé et bien entendu bande dessinée, le livre étant l’horizon fondamental des recherches multidisciplinaires de l’artiste. L’exposition montre aussi les diverses influences, visuelles et plastiques mais aussi littéraires et poétiques.

Dans le cadre du Printemps du dessin

Né à Binche (Belgique) en 1966 mais installé dans le Gard depuis bien des années, Olivier Deprez est un des représentants majeurs du livre d’art aujourd’hui. Dans la grande tradition de Frans Masereel, dont il a révolutionné le langage visuel, il croise la technique de la gravure sur bois et la démarche narrative de la bande dessinée. Olivier Deprez est également un des membres fondateurs du collectif Frigoproduction et des maisons d’édition alter-natives : Fréon et FRMK (Frémok). Sorte d’ « avant-garde » dans le champ de la bande dessinée, FRMK – union de l’association belge Fréon et de l’éditeur français Amok – se place à la pointe de la création graphique et narrative par l’exigence de son orientation conceptuelle et éditoriale. La création et l’expérience artistique d’Olivier Deprez se définit avant tout par le collectif et le partage ; il a contribué et continue d’être actif au sein des groupes FRMK, Knockoutsider, Blackbookblack, WREK, IMAGES, des revues Formules, HOLZ et Multiple de trois ou encore du groupe Crise et critique.

C’est à la fin de ses études de bande dessinée à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles qu’Olivier Deprez découvre la gravure. Il pratique d’abord la linogravure et commence à travailler sur bois pour son adaptation du dernier roman de Franz Kafka Le Château. Après sept ans de travail acharné à coup de gouge, Olivier Deprez publie en 2002 aux éditions FRMK ce volume de plus de 200 pages et s’empare de cette technique qui lui permet de révéler une matérialité vibrante, physique et écorchée, au noir pénétrant. Fasciné par l’interaction entre le texte et l’image, l’artiste se plait à travailler à partir d’écrits. Il collabore régulièrement avec des peintres, des photographes, des comédiens, des écrivains et des poètes pour des projets d’exposition ou des publications, dans l’intention d’ « abolir les limites entre les genres », embrasser l’interdisciplinarité de la création sous toutes ses formes et donner au livre son plein pouvoir d’expression.