MRAC

19 novembre 2016, 15h

Conférence Art contemporain Mode d'emploi : "L’art c’est forcément beau ! Faux !"

Entrée libre

Après le succès des premières conférences du cycle d’initiation à l’art d’aujourd’hui, le Mrac vous présente, en collaboration avec l’association Connaissance de l’art contemporain, une nouvelle rencontre.
Destinée à un public peu sensibilisé à l’art contemporain et souhaitant néanmoins disposer de quelques premiers outils de défrichage, la conférence de Christian Pallatier, historien d’art et commissaire d’exposition indépendant offre un double regard : un exposé précis qui puise largement dans l’Histoire de l’art, des origines à nos jours et permet de fixer des repères, de souligner les références et de renouer les fils entre le passé et le présent.

Vous en êtes persuadé : art et beauté sont indissociables. Erreur ! Si vous désirez fréquenter l’art contemporain, abandonnez immédiatement cette idée. Difficile? Vous avez raison : dès l’époque de la Grèce antique, les philosophes ont considéré l’art comme le vecteur privilégié de la quête de la beauté. Mais qu’est‐ce que le beau? Pourquoi est‐il si difficile de renoncer à l’équation : art égale beauté?
De la Renaissance à l’époque moderne, nous remonterons le fil du beau pour constater les nombreux avatars subis par cette idée. Les Romantiques disaient déjà : “Le beau, c’est le laid”, et Martial Raysse, co‐fondateur du Nouveau Réalisme, mouvement né à Paris dans les années 60, d’ajouter, extrémiste : “La beauté, c’est le mauvais goût”. Aujourd’hui, le beau comme vérité supérieure ou comme critère d’appréciation universelle a laissé place à l’expression de la singularité individuelle : autant d’artistes, autant de mondes personnels exprimés, autant de manières de créer.

Christian Pallatier
Directeur de Connaissance de l’art contemporain

Avec la participation de l'Association des Amis du Musée de Sérignan.
www.ams-serignan.com

logos
Mentions légales
Plan du site

Actualités

2015, La Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées