MRAC

01 mars 2014, 18h30

Vernissage de l'exposition Peter Downsbrough

L’exposition la plus importante jamais organisée en France de Peter Downsbrough dévoilée le samedi 1er mars 2014 à 18h30 au Musée régional d’art contemporain à Sérignan

Le Musée régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon à Sérignan inaugure le samedi 1er mars 2014 à 18h30 l’exposition de Peter Downsbrough. Ce vernissage aura lieu en présence de l'artiste et d'élus du Conseil Régional. Pour cette occasion, Hélène Audiffren, directrice du musée et commissaire de l'exposition, fera une présentation de l'exposition.

Peter Downsbrough poursuit une réflexion sur le langage et l’espace construit depuis le milieu des années 60. Il mène une recherche très personnelle et d’une constance rigoureuse qui consiste à structurer l’espace en créant des volumes discrets mais clairement visibles. Il utilise un vocabulaire plastique épuré, constitué de figures géométriques simples, de lignes, de mots ainsi que de surfaces peintes. Ses nombreuses pratiques artistiques – sculptures, photographies, pièces murales, livres, films, éditions, maquettes, interventions dans l'espace urbain – fondées sur la notion de position, de séquence, d’intervalle, interrogent le point de vue. La combinaison des éléments linguistiques et géométriques formalise ainsi des espaces induisant une multiplicité de lectures.

L’exposition présentée au Musée régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon à Sérignan, la plus importante jamais organisée en France, met en lumière toute l’étendue de son travail. Peter Downsbrough intervient sur le parvis du musée, puis dès l’entrée, à travers la librairie, le long du couloir, pour nous guider dans l’espace d’exposition. Il installe des tubes métalliques tombant du plafond pour effleurer le sol, pose des lettres, trace des lignes au ruban adhésif noir, pour créer une étonnante sensation de volume tout en laissant le regard y pénétrer. Son processus de coupure optique, de recadrage, suggère une nouvelle appréhension de l'espace. Les mots dispersés, des allocutions (encore, là, et, vers, as, but, and…), invitent à chercher au-delà du champ visuel. Ses interventions révèlent des intervalles ouverts qui se modifient en fonction des points de vue.

Plusieurs sculptures inédites aux formes géométriques, réalisées à partir de principes de construction préalablement établis, reprennent ses préoccupations sur les pleins et les vides, les notions de situation et de contexte. Un ensemble important de ses séries photographiques, présentées le plus souvent sous forme de diptyques ou de triptyques, soulignent, par son travail de cadrage, la construction de l’espace urbain. Une sélection de ses films explore les possibilités du discontinu et du flux par l’usage de travellings et la variation des angles de vues. Ses images fixes ou en mouvement sont autant de lectures des structures architecturales et fonctionnelles de la ville. L’exposition est complétée dans le Cabinet d’arts graphiques par une présentation de ses estampes, multiples, et de ses nombreux livres (il en a réalisé 101) dans lesquels les dispositions graphiques et typographiques relèvent toujours des mêmes mécanismes. Toutes les œuvres de Peter Downsbrough parlent de place, de placement et de déplacement. Elles induisent une relation, proposent au spectateur de prendre position : « les pièces ne sont pas des « objets » mais plutôt des éléments qui engagent le sujet dans un dialogue ».

Architecte de formation, Peter Downsbrough est né en 1940 à New Brunswick (États-Unis). Il vit et travaille à Bruxelles (Belgique).
Depuis le début des années soixante, il a participé à de nombreuses expositions en Europe et aux États-Unis.

Ce rendez-vous gratuit est un moment privilégié pour rencontrer l’artiste et échanger autour des œuvres. 

 

logos
Mentions légales
Plan du site

Actualités

2015, La Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées