MRAC
< / >

20 mai 2016 - 31 décembre 2035

"Il faut reconstruire l’Hacienda", oeuvre pérenne de Bruno Peinado

Cette installation magistrale intitulée Il faut reconstruire l’Hacienda a été  installée de façon permanente sur la façade du bâtiment de la Poste pour faire le lien avec le bâtiment initial, tout en proposant une interaction avec l’œuvre de Daniel Buren, apposée sur l’ensemble des parties vitrées du musée initial, et la grande fresque en céramique de l’artiste islandais Erró. Avec cette œuvre extérieure, le musée devient un élément fort du paysage urbain, interpellant sur leur passage les visiteurs et les passants.

L’œuvre de Bruno Peinado, une série d’enseignes-tableaux colorées réalisées à partir de techniques et de matériaux de la signalétique (panneaux luminescents, caissons lumineux rétroéclairés, panneaux trivision etc..), tisse un lien avec l’histoire de l’art en général et celle de la collection du Mrac en particulier. Parmi les enseignes de la façade, le public peut interpréter les clins d’oeil de l’artiste au design de la boîte nuit de l’Haçienda (club mythique de Manchester qui a fondé les bases de la scène House anglaise, et qui a été le lieu de rencontre de musiciens, plasticiens et graphistes, nourris et influencés par la modernité), au célèbre tableau de Matisse, Porte-fenêtre à Collioure, au pop art, ou encore aux monochromes d’Olivier Mosset. Toutes ces enseignes-tableaux ont en commun de revisiter la question de la couleur sur un support, des couleurs pastel, mineures, qui évoquent un soir d’orage sur le grand sud.

logos
Mentions légales
Plan du site

Actualités

2015, La Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées