MRAC

Chloé Dugit-Gros

Né(e) en 1981
à Vit et travaille à Paris

Quand elle évoque sa démarche, Chloé Dugit-Gros parle de processus. Au départ, elle puise dans une banque de données, constituée par la lecture des journaux et l’observation de la rue. Ensuite, vient le temps du dessin, du croquis et de l’expérimentation à travers la réalisation de maquettes. Qu’il s’agisse d’œuvres sur papier, de sculptures ou d’installations, son travail est un va-et-vient permanent entre dessin et volume. L’artiste joue avec les objets, les signes et les symboles, pour inventer un langage formel. L’installation Le code des cambrioleurs, composée de formes géométriques aux allures de maquette d’architecture moderniste, s'avère être la transposition en volume d’une série de symboles que les voleurs dessinent sur les façades des maisons, indiquant les éventuels dangers à considérer dans une prochaine intrusion.

Haut de page
logos
Mentions légales
Plan du site

Actualités

2015, La Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées