MRAC

François Dezeuze

Né(e) en 1947
à Montpellier
Vit et travaille à Sète

François Dezeuze présente des assemblages d’éléments trouvés qui forment, présentés au mur, des dessins ultra-légers, aériens, une écriture de végétal séché, une multitude de signes.
«Il compte, avec les fragiles ombelles de ces grandes férules, ces fleurs à la géométrie compliquée, ça et là, sur celles plus sphériques des pissenlits, sur les feuilles de monnaie du pape, sur les ramifications des gorgones trouvées sur les rives de l’étang de Thau qu’il affectionne et tous les autres menus objets qui, détournés de leur fonction, prennent aussitôt une valeur esthétique. Les pulvérisant de colle pour en conserver la nature éphémère à la veille d’une reproduction qui n’aura pas lieu, il orne son discours de sphères esthétiques, de pétioles étoilés accrochés à la tige, de ronds de lunaires et compose ainsi la séquence lumineuse du bruissement de la langue pour parler comme Roland Barthes.» Robert Gordienne. Devant les partitions graphiques de François Dezeuze, le visiteur construit, dans le déplacement et avec le regard, son sens de lecture et fabrique sa propre histoire : paysage, saynète étrange…

Haut de page
logos
Mentions légales
Plan du site

Actualités

2015, La Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées